Activités

A compter de janvier 2019, lorsque Lama Sangyé sera au centre :
  • à 10h : une méditation de Tara
  • à 20h : une méditation de Tchenrézi

    L’approche du vajrayana, ‘voie de diamant’, dans laquelle s’inscrit la méditation de Tchénrézi, est spécifique au bouddhisme himalayen. Elle prend racine dans les profondes qualités de ces deux approches pour s'élever au-delà des notions habituelles centrées sur un ego. L’application de méthodes particulières épanouit toutes les qualités qui font rayonner la compassion et l’amour dans l’équanimité. Elles culminent par l’éclosion de la sagesse qui traverse l’illusion et placent l’esprit directement dans sa nature fondamentale.

    Tchénrézi est le nom tibétain de la divinité qui incarne les qualités spontanées d’amour et de compassion de tous les éveillés. Son nom signifie ‘Regard posé sur tous comme une mère sur son enfant’. La méditation et la récitation de son mantra amènent à réduire ses propres défauts, développer ses qualités et conduisent à dépasser la construction de l’ego. La purification des actes nuisibles permet la reconnaissance de la nature de l’esprit.

    « Celui ou celle qui médite Tchénrézi en l’ayant simplement à l’esprit, purifie des actes nuisibles sans limite. Ceci fut enseigné par le Grand Compatissant (Tchénrézi) lui-même ». (Le vénérable Kalou Rimpoché, 1989)

     

     



Certains week-ends : enseignements et ateliers de réflexion. Les inscriptions se font sur le formulaire Internet. Vous pouvez consulter les compte-rendus de précédents week-ends. Horaires : vendredi à 20h : enseignement tous publics ; samedi et dimanche : 10h – 12h & 15h – 17h : ateliers de réflexion et méditations, 17h – 18h : pratiques rituelles de Mahakala puis Tchenrézi. La participation est à la libre appréciation des pratiquants ; elle permet de faciliter la venue des lamas et de faire vivre le centre.
  • 7 – 9 septembre : “Méditation de l'esprit“ par Lama Patrick. L'enseignement du vendredi portera plus précisément sur la méditation de l'esprit de le Mahayana et le Vajrayana.

    Exercices de méditation visant à développer notre lucidité de nous-même et à retrouver cette qualité d’être profonde dont nous avons parfois l’intuition. Les stages sont ouverts à tous, sans prérequis.

  • 21 – 23 septembre : “le Grand Véhicule“ par Lama Yeunten.

    Présentation du Mahayana, étude des trente-sept pratiques de bodhisattva.

  • 5 – 7 octobre : “Prendre sur soi“ par Lama Yeunten.

    Ateliers de réflexion sur les principes d’apprentissage du Mahayana (lodjong 1ère partie). Sessions de pratique, apprentissage de la technique de tong-lèn.

  • 19 – 21 octobre : “Méditation de l'esprit“ par Lama Patrick.
  • 16 – 18 novembre : “La Prajna paramita (perfection de sagesse)“ par Lama Yeunten.

    Vendredi 16 à 20h, sujet : La Mère des Bouddhas, la Prajna Paramita.
    Samedi 17 et dim 18 : Exercer la prajna paramita, pratique et étude.
    Ouvrages de référence : Soutra du Cœur (Ed Claire Lumière), la Marche vers l’Eveil de Santideva (Ed Padmakara).

  • 11 – 13 janvier : “Méditation de l'esprit“ par Lama Patrick. L'enseignement du vendredi portera sur "Le trésor de l’esprit, un chant de Saraha".
  • 8 – 10 février : “Le Mahamoudra reliquaire de Taranatha première session“ par Lama Yeunten.

    Kalou Rimpoché a pris en décembre 2018 la décision d'ouvrir à toutes les personnes sérieusement motivées les instructions spéciales concernant un sujet précieux à la tradition Shangpa, le Mahamoudra Gaouma. Au Tibet, un "gaou" est un reliquaire qu'on porte souvent sur soi. Renfermant des reliques, il devient un support précieux de bénédictions et de protections. Les instructions orales du mahamoudra 'reliquaire' viennent de la dakini de sagesse Nigouma (10ème siècle). A travers la lignée de transmission Shangpa Kagyu, ces instructions ont été préservées en les pratiquant jusqu'à nos jours. Elles sont une méthode spécifique remarquablement profonde pour acquérir une connaissance de la dimension ultime de l'esprit. Une méthode aussi précieuse qu'un reliquaire que le méditant porterait continuellement avec lui. En recevant les instructions et en en faisant eux-mêmes l'expérience au cours d'une longue retraite, les lamas peuvent ensuite assurer les transmissions et guider dans la méditation. Sur les conseils de Kalou Rimpoché, Lama Yeunten offrira plusieurs sessions de cette transmission (en février, mars et juin). Il en fera à chaque fois une présentation théorique fondée sur plusieurs écrits et une présentation pratique de façon à savoir comment continuer par soi-même et préparer la prochaine intervention. Chaque session est organisée de manière à relier l'apport théorique des instructions à la méditation elle-même. Des séances plus détendues d'échanges et de questions-réponses sont également prévues. A noter qu'une retraite est organisée sur ce thème au mois de juin, du 20/06 au 4/07, à Palden Shangpa de La Boulaye (Bourgogne) en présence de Kalou Rimpoché lui-même et de ses Lamas. C'est une opportunité exceptionnelle à laquelle tout le monde est convié dans la mesure du possible. Pour des raisons évidentes de bon déroulement, il ne sera pas possible d'intégrer la retraite une fois celle-ci commencée.

  • 22 – 24 février : “Méditation de l'esprit“ par Lama Patrick.
  • 8 – 10 mars : “Le soutra du cœur (Prajna paramita)“ par Lama Bertrand.
  • 22 – 24 mars : “Le Mahamoudra reliquaire de Taranatha deuxième session“ par Lama Yeunten.

    Kalou Rimpoché a pris en décembre 2018 la décision d'ouvrir à toutes les personnes sérieusement motivées les instructions spéciales concernant un sujet précieux à la tradition Shangpa, le Mahamoudra Gaouma. Au Tibet, un "gaou" est un reliquaire qu'on porte souvent sur soi. Renfermant des reliques, il devient un support précieux de bénédictions et de protections. Les instructions orales du mahamoudra 'reliquaire' viennent de la dakini de sagesse Nigouma (10ème siècle). A travers la lignée de transmission Shangpa Kagyu, ces instructions ont été préservées en les pratiquant jusqu'à nos jours. Elles sont une méthode spécifique remarquablement profonde pour acquérir une connaissance de la dimension ultime de l'esprit. Une méthode aussi précieuse qu'un reliquaire que le méditant porterait continuellement avec lui. En recevant les instructions et en en faisant eux-mêmes l'expérience au cours d'une longue retraite, les lamas peuvent ensuite assurer les transmissions et guider dans la méditation. Sur les conseils de Kalou Rimpoché, Lama Yeunten offrira plusieurs sessions de cette transmission (en février, mars et juin). Il en fera à chaque fois une présentation théorique fondée sur plusieurs écrits et une présentation pratique de façon à savoir comment continuer par soi-même et préparer la prochaine intervention. Chaque session est organisée de manière à relier l'apport théorique des instructions à la méditation elle-même. Des séances plus détendues d'échanges et de questions-réponses sont également prévues. A noter qu'une retraite est organisée sur ce thème au mois de juin, du 20/06 au 4/07, à Palden Shangpa de La Boulaye (Bourgogne) en présence de Kalou Rimpoché lui-même et de ses Lamas. C'est une opportunité exceptionnelle à laquelle tout le monde est convié dans la mesure du possible. Pour des raisons évidentes de bon déroulement, il ne sera pas possible d'intégrer la retraite une fois celle-ci commencée.

  • 12 – 14 avril : “Méditation de l'esprit“ par Lama Patrick.
  • 27 – 28 avril : Venue du grand Maître Mochok Rimpoché. La conférence publique du samedi portera sur le karma, les enseignements du dimanche au centre de Montpellier sur l'esprit d'éveil.
  • 24 – 26 mai : “Méditation de l'esprit“ par Lama Patrick.
  • 7 – 9 juin : “Le Mahamoudra reliquaire de Taranatha troisième session“ par Lama Yeunten.

    Kalou Rimpoché a pris en décembre 2018 la décision d'ouvrir à toutes les personnes sérieusement motivées les instructions spéciales concernant un sujet précieux à la tradition Shangpa, le Mahamoudra Gaouma. Au Tibet, un "gaou" est un reliquaire qu'on porte souvent sur soi. Renfermant des reliques, il devient un support précieux de bénédictions et de protections. Les instructions orales du mahamoudra 'reliquaire' viennent de la dakini de sagesse Nigouma (10ème siècle). A travers la lignée de transmission Shangpa Kagyu, ces instructions ont été préservées en les pratiquant jusqu'à nos jours. Elles sont une méthode spécifique remarquablement profonde pour acquérir une connaissance de la dimension ultime de l'esprit. Une méthode aussi précieuse qu'un reliquaire que le méditant porterait continuellement avec lui. En recevant les instructions et en en faisant eux-mêmes l'expérience au cours d'une longue retraite, les lamas peuvent ensuite assurer les transmissions et guider dans la méditation. Sur les conseils de Kalou Rimpoché, Lama Yeunten offrira plusieurs sessions de cette transmission (en février, mars et juin). Il en fera à chaque fois une présentation théorique fondée sur plusieurs écrits et une présentation pratique de façon à savoir comment continuer par soi-même et préparer la prochaine intervention. Chaque session est organisée de manière à relier l'apport théorique des instructions à la méditation elle-même. Des séances plus détendues d'échanges et de questions-réponses sont également prévues. A noter qu'une retraite est organisée sur ce thème au mois de juin, du 20/06 au 4/07, à Palden Shangpa de La Boulaye (Bourgogne) en présence de Kalou Rimpoché lui-même et de ses Lamas. C'est une opportunité exceptionnelle à laquelle tout le monde est convié dans la mesure du possible. Pour des raisons évidentes de bon déroulement, il ne sera pas possible d'intégrer la retraite une fois celle-ci commencée.

  • 5 – 7 juillet : “Méditation de l'esprit“ par Lama Patrick.
  • 8 juillet : Clôture prévue du centre.

Les vendredis précédant les week-ends d'enseignement, à 20h, des enseignements tout public sur le thème du week-end, participation libre.
Les enseignements tout public mettent l'accent sur l'interactivité entre le lama et l'auditoire. Des fauteuils sont disponibles pour les personnes ayant des difficultés à rester assises sur un coussin de sol.
A noter : du 20 juin au 4 juillet, Kalou Rimpoche propose une retraite sur le Mahamoudra "reliquaire" (gaouma) au centre Paldenshangpa la Boulaye, en y ajoutant des méditations de yidams l'après midi. Il ne sera pas possible d'intégrer la retraite après qu'elle ait commencé.


Le calendrier suivant résume les activités du centre (format pdf).

Calendrier 2018-2019

Pour recevoir toutes les annonces et informations, vous pouvez vous abonner à notre liste de diffusion.