Activités

Tous les mardis à 20h, une méditation de calme mental ouverte à tous, débutants ou confirmés.

Le calme mental est une qualité intérieure favorisant le bien-être. Plusieurs techniques proposent une « pleine conscience » ou une « sérénité épanouissante », ou une méditation « pour le développement personnel », etc. Dans la tradition tibétaine millénaire, le calme intérieur est finement étudié pour pouvoir l’expérimenter à sa source, développer les qualités, réduire les négativités et se libérer de l’égocentrisme.
Partant d’exercices faciles entrecoupés de pauses, nous sommes guidés progressivement vers une maîtrise de la concentration. La stabilité s’acquiert dans un équilibre où le silence se découvre de l’intérieur. En apprenant à poser notre esprit, nous révélons progressivement notre liberté naturelle innée.
 
“Les vagues des pensées grossières et subtiles s’apaisent d’elles-mêmes,
Reste immobile dans le flot continu de la conscience.
Aucun défaut d’apathie ou de distractions
Ne vient alors affecter l’océan du calme intérieur, stable et imperturbable.”

(Souhaits du mahamoudra, 3ème Karmapa)

Vous trouverez d'autres éléments sur la pratique du calme mental dans la section "Conseils et enseignements" de ce site.



Tous les vendredis à 20h, sauf les veilles de week-ends d'enseignement, une méditation de Tchenrèzi.

L’approche du vajrayana, ‘voie de diamant’, dans laquelle s’inscrit la méditation de Tchénrézi, est spécifique au bouddhisme himalayen. Elle prend racine dans les profondes qualités de ces deux approches pour s'élever au-delà des notions habituelles centrées sur un ego. L’application de méthodes particulières épanouit toutes les qualités qui font rayonner la compassion et l’amour dans l’équanimité. Elles culminent par l’éclosion de la sagesse qui traverse l’illusion et placent l’esprit directement dans sa nature fondamentale.

Tchénrézi est le nom tibétain de la divinité qui incarne les qualités spontanées d’amour et de compassion de tous les éveillés. Son nom signifie ‘Regard posé sur tous comme une mère sur son enfant’. La méditation et la récitation de son mantra amènent à réduire ses propres défauts, développer ses qualités et conduisent à dépasser la construction de l’ego. La purification des actes nuisibles permet la reconnaissance de la nature de l’esprit.

« Celui ou celle qui médite Tchénrézi en l’ayant simplement à l’esprit, purifie des actes nuisibles sans limite. Ceci fut enseigné par le Grand Compatissant (Tchénrézi) lui-même ». (Le vénérable Kalou Rimpoché, 1989)

 

 



Deux week-ends par mois : enseignements et ateliers de réflexion. Les inscriptions se font sur le formulaire Internet. Vous pouvez consulter les compte-rendus de précédents week-ends. Horaires : vendredi à 20h : enseignement tous publics ; samedi et dimanche : 10h – 12h & 15h – 17h : ateliers de réflexion et méditations, 17h – 18h : pratiques rituelles de Mahakala puis Tchenrézi. La participation est libre.
  • 7 – 9 septembre : “Méditation sur le triple repos“ par Lama Patrick.

    Exercices de méditation visant à développer notre lucidité de nous-même et à retrouver cette qualité d’être profonde dont nous avons parfois l’intuition. Les stages sont ouverts à tous, sans prérequis.

  • 21 – 23 septembre : “le Grand Véhicule“ par Lama Yeunten.

    Présentation du Mahayana, étude des trente-sept pratiques de bodhisattva.

  • 5 – 7 octobre : “Prendre sur soi“ par Lama Yeunten.

    Ateliers de réflexion sur les principes d’apprentissage du Mahayana (lodjong 1ère partie). Sessions de pratique, apprentissage de la technique de tong-lèn.

  • 19 – 21 octobre : “Méditation sur le triple repos“ par Lama Patrick.
  • 1er – 4 novembre (Toussaint) : “Pratique au moment de la mort“ par Lama Yeunten.

    Jeudi 1er à 20h, sujet : La pratique altruiste dans le bardo de la mort et post mortem.
    Vendredi à 20h, sujet: Les états de conscience des intervalles (bardo) dans la tradition tibétaine.
    Samedi 3 et dimanche 4 : Pratique de l’aide au mourant sur la base de la méditation de la compassion.

  • 16 – 18 novembre : “La Prajna paramita (perfection de sagesse)“ par Lama Yeunten.

    Vendredi 16 à 20h, sujet : La Mère des Bouddhas, la Prajna Paramita.
    Samedi 17 et dim 18 : Exercer la prajna paramita, pratique et étude.
    Ouvrages de référence : Soutra du Cœur (Ed Claire Lumière), la Marche vers l’Eveil de Santideva (Ed Padmakara).

  • 30 novembre – 2 décembre : “Compassion éveillée et méditation de Tchenrézi“ par Lama Bertrand.
  • 14 – 16 décembre : “Les paramitas“ par Lama Yeunten.
  • 28 – 30 décembre : “Les quatre pensées illimitées : amour, compassion, joie, équanimité“ par Lama Yeunten.
  • 11 – 13 janvier : “Méditation sur le triple repos“ par Lama Patrick.
  • 25 – 27 janvier : “Les fondamentaux du bouddhisme“ par Lama Yeunten.

    Vendredi 18 à 20h, sujet : Les fondamentaux du Bouddhisme.
    Samedi 19 et dimanche 20 : Pratiques et ateliers de réflexion.
    Ouvrages de référence : Soutras, Joyau-ornement de la libération.

  • 8 – 10 février : “L’attention“ par Lama Yeunten. Soutra de l’attention et pratique.

    Ouvrage de référence : sattipanakramasutra.

  • 22 – 24 février : “Méditation sur le triple repos“ par Lama Patrick.
  • 1 – 3 mars : “Le soutra du cœur (Prajna paramita)“ par Lama Bertrand.
  • 15 – 17 mars : “L’absorption méditative“ par Lama Yeunten.

    Vendredi 15 à 20h, sujet : Le soutra de l’absorption royale.
    Samedi 19 et dimanche 20 : Pratique.
    Ouvrage de référence : samadhirajasutra.

  • 5 – 7 avril : “L’absorption méditative 2“ par Lama Yeunten.
  • 20 – 22 avril (Pâques) : “Méditation sur le triple repos“ par Lama Patrick.
  • 27 – 28 avril : Venue du grand Maître Mochok Rimpoché. La conférence publique du samedi portera sur le karma, les enseignements du dimanche au centre de Montpellier sur l'esprit d'éveil.
  • 10 – 12 mai : “Les chants de réalisation des Maîtres de la lignée Shangpa“ par Lama Yeunten.

    Vendredi 10 à 20h: La lignée de transmission Samedi 6 et dimanche 7 : Pratique et étude

  • 24 – 26 mai : “Méditation sur le triple repos“ par Lama Patrick.
  • 7 – 9 juin : “Introduction à la pratique de Tcheu ’la Coupure’“ par Lama Bertrand.

    La pratique de Tcheu continuera d’être étudiée et méditée à la rentrée de septembre.

  • 5 – 7 juillet : “Méditation sur le triple repos“ par Lama Patrick.

Les vendredis précédant les week-ends d'enseignement, à 20h, des enseignements tout public sur le thème du week-end, participation libre.
Les enseignements tout public mettent l'accent sur l'interactivité entre le lama et l'auditoire. Des fauteuils sont disponibles pour les personnes ayant des difficultés à rester assises sur un coussin de sol.


Un vendredi par mois, de 14h à 18h, demi-journée d’activité d’entretien (karma yoga) au centre Paldenshangpa Montpellier. Le karma yoga consiste à soutenir concrètement un centre du dharma par des activités manuelles (peintures, réparations, entretien du jardin ou aides diverses) ou intellectuelles (gestion-comptabilité, informatique, secrétariat).

Comme son appellation le laisse entendre, il s’agit de l’action (karma) et du mode par lequel relier à l’essentiel (yoga).

Un centre du dharma est foncièrement dédié au bien spirituel de chacun. Pour autant, il est vulnérable et fragile car sans aucune ressource autre que le soutien financier et concret de ses fidèles, laissé à leur juste appréciation.

L’énergie mise au service du temple et de sa gestion est une énergie purement spirituelle car elle dépasse toute notion ordinaire d’intérêt personnel, de rentabilité, de productivité et tout calcul d’intéressement quel qu’il soit. C’est un dépassement des notions ordinaires.
En effet, le centre dans son ensemble est un lieu hors du commun où se cristallisent les aspirations les plus fortes et les élans les plus profonds. A défaut de se rendre avec bonheur dans les lieux classiques de pèlerinage, en Inde ou dans les régions himalayennes, un centre du Dharma représente le voyage initiatique vers l’éveil de Bouddha.  

La création du centre de Montpellier fut présidée par les maîtres détenteurs de notre grande lignée qui l’ont vu naître puis grandir. Leur influence et leur grâce y sont imprégnées de manière immuable. La conception du temple, en réplique aux mesures et aux formes traditionnelles usuelles dans l’Himalaya, s’est matérialisée à la perfection, depuis l’enfouissement du vase de trésors et le rituel de pacification des esprits, jusqu’en septembre 1987, jour de son inauguration, où Kalou Rimpoché et Bokar Tulkou Rimpoché donnaient l’impulsion nécessaire à toutes les activités de transmission, d’étude et de méditation.

Les sages ont une vision qui dépasse notre perspective ordinaire et limitée. Leur présence demeure ici à jamais inscrite. Hors du temps et indépendamment des personnes qui font vivre et fréquentent le centre, leur intention éveillée rayonne sans cesse, en vagues de paix et d’harmonie pour le lieu même, le quartier et la ville entière. A chaque fois que nous y méditons et que nous y sommes pour des enseignements, nous bénéficions de leur grâce et participons à ce rayonnement de paix et d’harmonie.

Tout dans le centre et dans le temple est de nature à élever notre compréhension spirituelle et à développer notre maturité intérieure. Du fait du temple, et du fait des personnes engagées ici dans la pratique, la voie des accumulations est facilement parcourue. Tous s’appliquent à développer les qualités, elles se trouvent ainsi naturellement renforcées.

Fourmi accomplie

Les défauts perçus autour de soi, qui attisent les émotions en notre for intérieur, ne sont que des supports et prétextes à une connaissance de notre propre esprit. C’est dans ce lieu sacré qu’un tel exercice est possible. Chacun de nous sait le jeu des émotions et fait de son mieux pour développer une réelle bienveillance envers l’autre.  Chacun se discipline et atteint ainsi une détente dans la simplicité, sans prétention déplacée et sans calcul inutile. C’est en particulier à travers l’action que les qualités sont renforcées. Dans l’action, il est possible d’accéder à l’aspect ultime des qualités qui transcende la dualité.

Abeilles collectives

Puisse chacun, dans ses propres capacités, continuer à soutenir ce lieu saint pour permettre au plus grand nombre d’accéder à la voie de l’éveil, à présent et dans le futur.



Un samedi par mois : journée de méditation silencieuse au centre Paldenshangpa Montpellier pour pratiquants assidus. Aucun texte n’est requis. Les instructions de pacification mentale seront rappelées. Horaires : 10h–12h & 15h – 17h : méditation, puis 17h–18h : pratiques rituelles de Mahakala puis Tchenrézi.

Pour les retraites, nous contacter.

Le calendrier suivant résume les activités du centre, au format pdf imprimable ci-dessous ou, en bas de page, au format Google Agenda.

Calendrier 2018-2019

Pour recevoir toutes les annonces et informations, vous pouvez vous abonner à notre liste de diffusion.

 

Calendrier

Nota bene : en cliquant sur "+ Google Agenda" en bas à droite, vous pourrez consulter ce calendrier depuis votre propre agenda Google.